Championnat National de football féminin : Naja FC perd des plumes…

Sport

La 11ème journée du Championnat national de football féminin a pris fin dimanche dernier par un match au sommet entre deux équipes qui visent les play-offs. En déplacement au Centre d’excellence de Missérété, Naja FC de Cotonou a courbé l’échine face à Aïnonvi.

Au coup de sifflet final de l’arbitre Fifa Laurende Offin, meilleur sifflet de la saison écoulée, les filles de Aïnonvi, ont explosé de joie et se sont congratulées pour cette victoire précieuse obtenue face à Naja FC. 3 buts à 1, ce score était loin de refléter la physionomie des 90 minutes âprement disputées par les 22 actrices.  Dès l’entame du match, les coéquipières de Yasmine Djibril se sont procurées les meilleures occasions et ont chaque fois butées sur Bukola Oni, la virevoltante portière de Naja FC. Ce n’est qu’après la 20ème minute de jeu que les protégées de Moustapha Awoudou dit Mayélé, ont commencé par se retrouver. Et justement à la 30ème minute, sur une action menée par l’actuelle meilleure buteuse de Naja FC, Joy Igbazenda, où elle a surpris la défense adverse par un enchaîné de dribbles, pour se retrouver dans les seize mètres où sa coéquipière s’est précipitée pour marquer. Un but refusé pour position illicite justement de Wollo Désiré. Plus rien ne sera à mettre à l’actif de l’une ou de l’autre avant que l’arbitre ne renvoie tout le monde au vestiaire.

A la reprise, ce sont les filles de Naja FC qui ont très tôt pris les choses en main et se sont heurtées à la défense adverse qui se regroupait très vite pour annihiler les actions dangereuses. A Aïnonvi, quand Léa Fachina et Yasmine Djibril restent muettes, il faut compter sur d’autres pour faire la différence. La preuve, sur une erreur de placement de Pamela Djossou de Naja FC, Faridatou Ligali, hérite d’une passe lumineuse sur son flanc gauche laissé vacant, pénètre dans les seize mètres pour ajuster Bukola Oni. On était à la 72ème minute. Cinq minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence. Toujours sur une erreur de marquage de Pamela Djossou, Faridatou Ligali parvient à tromper une nouvelle fois, la meilleure gardienne du championnat Bukola Oni et réalise son premier doublé de la saison. A 2 buts à 0, les carottes étaient presque cuites. Abattues, les filles de Naja FC ont cédé au découragement et se sont faites punies vite fait par une action menée par Yasmine Djibril, pour le troisième but. Malgré le score qui semblait lourd, les filles du Président Euloge NANGA, n’ont pas pour autant baisser les bras. Sur une action anodine, Désiré Wollo, se fait crocheter dans la surface de réparation. Le penalty était sans contestation. Joy Igbazenda s’est chargé de le transformer et de porter son total à 8 buts. A la 87ème minute c’est Faïssalath Adjalla de Naja FC, qui manqua de lucidité pour réduire une fois encore le score. Le score restera inchangé jusqu’à la fin de la partie.

Avec une telle défaite, Naja FC voit ses espoirs partir en fumée. L’objectif était de recoller au peloton de tête après sa brillante victoire 6 buts contre 1 obtenu face à Tigresse FC. Désormais 7 points sépare Naja FC de Aïnonvi. Il reste 6 matchs et les filles de Naja FC peuvent encore créer la surprise.

René DATON

Résultat

Aïnonvi – Naja FC : 3 – 1

Classement

1er Dynamique FC 28 pts +32

2ème Sam Nelly 24 pts +19

3ème Aïnonvi 21 pts +16

4ème Naja FC 14 pts -02