Budget 2021 : Abimbola prévoit plus de 43 milliards pour les arts, la culture et le tourisme

Culture

Sous le regard attentif des membres de la Commission budgétaire de l'Assemblée Nationale, Jean-Michel Abimbola, ministre de la Culture a présenté le budget prévisionnel de son ministère pour l'année 2021 devant la représentation nationale. Le budget s'évalue à 43.109.718.000 FCFA soit une augmentation de 43℅ avec l'annonce de plusieurs réalisations.

Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts est l’un des départements ministériels  ayant eu une part belle dans les dotations budgétaires pour le compte de 2021. De 30.105.167.000 F CFA en 2020, le budget de ce ministère passe à 43.109.718.000 F CFA en 2021 soit une augmentation de 43%. Après son brillant exposé Jean-Michel Abimbola n'a pas caché ses impressions «Avant toute chose, je voudrais dire que je suis un Ministre heureux ainsi que toute l’équipe parce que le budget du ministère est en augmentation de plus de 43%. Nous passons donc d’un budget de 30.105.167.000 Fcfa à 43.109.718.000 Fcfa. Cela augure de la montée en puissance du tourisme, de la culture et des arts dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG). Dans les années à venir, nous monterons en puissance puisque vous le savez, le tourisme est le deuxième pilier du PAG après l’agriculture. Les études ont pris beaucoup de temps pour les dernières années, mais depuis 2018-2019 année de balbutiements, 2020 et 2021 sont des années de concrétisation et de réalisation des infrastructures sur le terrain» a-t-il martelé avec conviction. A l'en croire, cette nette augmentation est due à « l’intérêt que le Gouvernement accorde désormais aux secteurs du tourisme, de la culture et des arts au regard de leur potentiel de création de richesse et de réduction du chômage des jeunes ».  Elle s'explique aussi par des « missions spécifiques attribuées aux secteurs du tourisme, de la culture et des arts, dans le cadre des projets phares et prioritaires du PAG, qui se matérialisent, d’une part, par les ressources allouées à l’ANPT dans le cadre de la construction du complexe hôtelier de la MARINA à Ouidah (19 374 345 952 FCFA) et, d’autre part, par les transferts en capital à effectuer au profit du Ministère du cadre de vie pour la construction de 05 arènes culturelles à Kouandé, Natitingou, Ouidah, Porto-Novo et Lokossa. » a précisé le ministre Abimbola.

De vastes chantiers pour 2021

Dans son exposé, le ministre Abimbola s'est surtout attardé sur les prochaines réalisations envisagées par le gouvernement par le biais de son ministère. Il est prévu l'achèvement de plusieurs chantiers ainsi que le démarrage de nouveaux chantiers.   « Ce qui est important d’annoncer, c’est le démarrage des travaux à Ouidah, notamment la réhabilitation du Fort portugais, la construction du Musée international de la mémoire et de l’esclavage, la construction de la route de l’esclave allant de la place aux enchères jusqu’à la porte du non-retour. Vous allez avoir le démarrage du projet Marina avec un investissement massif de près de 180 milliards de Fcfa. Vous allez avoir au niveau de Avlékété le démarrage de la construction des Clubs Méditerranée. Vous avez au niveau d’Abomey la poursuite des travaux d’études pour la construction du Musée Épopée des amazones du royaume de Danxomè. Sur Ganvié, vous allez voir le début de construction de certains habitats (…) Vous allez avoir à Porto-Novo au niveau du Musée Alexandre Sènou Adandé, du Musée Honmè, des travaux de restauration et de réhabilitation qui vont démarrer sans compter la finalisation des études pour la construction du Musée Vodoun. En ce qui concerne Nikki, nous allons voir le démarrage du nouveau Palais du roi ainsi que la construction d’une nouvelle arène pour la Gaani (…) En 2021, nous serons dans la matérialisation de tous les investissements en ce qui concerne le tourisme. Il en sera de même pour la culture (…) Nous avons en projet de réforme entièrement le Fitheb et l’ensemble artistique national. Il y aussi la galerie nationale pour révéler les artistes-plasticiens (…) Les députés sont des élus de la Nation, mais chaque député est élu quelques part. Chacun d’eux a voulu savoir les points d’application de ce projet de budget. Nous avons les rassurer que les 77 Communes du Bénin ne sont pas des Communes touristiques. Le gouvernement a veillé à ce qu’il y ait une répartition harmonieuse et équilibrée des investissements touristiques et culturels » précise Jean-Michel Abimbola ministre en charge de la culture.

 

Raoul Donvidé