Incendie à Jeco Hôtel de Dassa-zoumé : Les responsables rassurent

Culture

Dans la nuit du samedi 9 janvier, un début d’incendie s’est déclaré à Jeco Hôtel à Dassa-Zoumê semant une légère panique. Dans un communiqué de presse, parvenu à notre rédaction, les responsables du complexe renouent avec la quiétude de leur clientèle et rassurent.

Entre renforcement des mesures sécuritaires déjà existantes et la mises en places d'autres stratégies pour une éternelle sécurité des usagers du Complexe Hôtelier Jeco et Spa à Dassa, les responsable en charge dudit hôtel s'escriment à mettre les bouchées doubles pour une quiétude permanente. En effet dans la nuit du samedi 9 janvier, pendant que le personnel et autres serveurs se pliaient en quatre pour réussir la soirée de gala qui s’y déroulait, un court-circuit électrique a provoqué précisément au niveau de la salle qui abrite le jacuzzi, un début d’incendie qui a été rapidement surmonté dans l’enceinte du Spa (Centre de remise en forme) vers 22h00, nous précise le Communiqué de Presse. Même si les dégâts restent minimes grâce à la promptitude des sapeurs-pompiers d’une part et de l’intervention du personnel de l’hôtel d’autre part, la soirée de gala en cours de déroulement qui s’était brièvement interrompue a pu se poursuivre jusqu’au petit matin.

Exigences renforcées

Les responsables de l'hôtel veulent rompre définitivement avec ces genres de surprises. La réglementation s’est durcie. Les ordres sont désormais canoniques  en matière de sécurité incendie dans cet hôtel. Les consignes se sont multipliées pour des préventions plus radicales. Toujours dans le communiqué, la Direction de l’hôtel  « remercie  sa fidèle Clientèle pour les appels et messages de soutiens reçus, les rassure et les informe par la même occasion de la disponibilité à leur offrir comme par le passé, un service optimal de qualité ». Faut-il le souligner, Jeco hôtel est le  premier complexe hotelier de standing international au coeur des Collines de Dassa-Zoumé

Raoul Donvidé