Dette publique du Bénin : Les OSC s’interrogent

Economie

Un atelier national d’échange et d’analyse de la transparence et de la soutenabilité de la dette publique du Bénin, a eu lieu ce mardi 03 novembre 2020 à Cotonou. Occasion pour les organisations de la société civile de mener des réflexions sur l’augmentation des dettes publiques du Bénin depuis quelques années. L’initiative est portée par le réseau Social Watch Bénin soutenue par la Fondation Hanns Seidel.

« Depuis 2016, le recours à l’endettement a pris une ampleur jamais observée dans l’histoire économique du Bénin ». Tel est le constat fait par Blanche Sonon, la présidente du Conseil d’Administration de Social Watch Bénin. Cette approche de mobilisation de ressources publiques suscite des interrogations citoyennes sur la transparence et la gestion des fonds obtenus. Il en est de même sur leur efficacité et efficience pour le bien-être économique et social des populations à la base. L’atelier national sur la transparence et la soutenabilité de la dette publique du Bénin, est organisé afin de renforcer la compréhension des citoyens et amener les acteurs publics à satisfaire aux exigences de redevabilité vis-à-vis des populations.« L’objectif général est de mener une série de démarches en vue de la production d’informations et d’analyses sur la stratégie actuelle d’endettement du Bénin en rapport avec les multiples emprunts obligataires constatés depuis 2016 afin de contribuer à l’amélioration de la transparence, pour une meilleure perception des citoyens de l’efficacité, de l’efficience et de la soutenabilité de la dette nationale », a déclaré Blanche Sonon.Malgré les progrès économiques annoncés par le gouvernement, plusieurs questions restent posées. A quoi servent réellement les emprunts obligataires depuis 2016 ? La dette serait-elle un moyen indispensable du développement du Bénin ? Quel est son impact positif sur la vie des populations ? Autant de préoccupations qui restent sans répoonses

Bertin DOKO