Mesure d’accompagnement au secteur agricole : Le gouvernement débloque 100 milliards de F CFA

Economie

Le ministre de l’Agriculture Gaston Dossouhui a procédé au lancement officiel de la campagne nationale d’information sur les mesures d’accompagnement du gouvernement au secteur agricole. Cérémonie au cours de laquelle le Fonds national de développement agricole (Fnda) a bénéficié d’un appui financier de cent milliards de F CFA. C’était en présence de plusieurs personnalités.

L’agriculture est belle et bien un secteur qui préoccupe le Président de la République Patrice Talon. Et dans un souci d’en faire le socle de notre économie, le gouvernement a débloqué un budget de Cent milliards qu’il a mis à la disposition du secteur agricole afin d’aider les promoteurs agricoles dans leurs tâches respectives. La mission du Fnda consiste à se recentrer sur les investissements privés. Il ne fait pas de crédit. Mais il facilite plutôt l’accès au crédit auprès des banques et des systèmes financiers décentralisés. Dans le même temps, une adresse mail existe. Les bénéficiaires desdits crédits sont les petites et moyennes entreprises, les petites et moyennes industries, les coopératives de producteurs ou de transformateurs immatriculé, le groupement d’intérêt économique, les petits exploitants ou producteurs agricole disposant d’un Identifiant fiscal unique (Ifu). Une nouvelle qui a réjoui le ministre de l’agriculture qui n’a d’ailleurs pas manqué de penser à l’avenir. « Nous allons faire bouger toutes nos filières », s’est-il enthousiasmé. Pour lui le gouvernement du président Patrice Talon a pensé à tout et à tout le monde. De plus, tout ceci a été possible grâce à une cohésion au sein de l’équipe gouvernementale. Cohésion qu’il a salué de vive voix. « Je commence comme cela par faire le témoignage vivant de la qualité des relations qui lient les hommes dans une équipe gouvernementale ». Aux dires de l’autorité ministérielle, quand on parle de financement dans le secteur agricole, « on discute d’abord avec nos collègues, pour se convaincre de ce qu’on va faire ». Pour lui, ce financement ne serait pas né sans l’aide de son collègue des Finances, Romuald Wadagni. Cependant, il attiré l’attention des uns et des autres sur le fait que cet acte n’a aucune connotation politique mais plutôt vise à porter un coup de main aux différents présidents des structures faîtières. Et pour ce faire, il a incité ses derniers à propager la bonne nouvelle. « Portez vous-même l’évangile à tous vos membres », les a-t-il-incité. Par ailleurs, le travail ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Bien qu’ayant exhorté à l’annonce de la bonne nouvelle, le ministre de l’agriculture Gaston Dossouhui n’entend pas déroger à la règle. En connivence avec le ministre des finances, il organisera des tournées dans tous les départements. « Des déplacements par départements seront effectué », a-t-il martelé. Lesquels déplacements consisteront à faire la propagande de cette mesure du gouvernement. Ceci étant, des points d’ombre subsistent toujours chez les présidents des diverses structures agricoles. Mais les uns et les autres ont été rassurés du fait par le président du Fnda. « Nul ne sera exclu de ce joyaux national », a-t-il assuré. L’attentivité de la Fnda est donc vivement sollicité.

Yan ATAYI