Accès aux crédits agricoles à Parakou : « Nous sommes prêts à financer »

Economie

Après l’étape de Natitingou et de Djougou, la tournée d’information des bénéficiaires du FNDA s’est intéressée aux agriculteurs de la cité des Kobourou. Ce vendredi 27 novembre 2020 à Parakou, les autorités du ministère de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche ont expliqué à la population, le mode d'accès au Fonds National de Développement Agricole et les avantages de ce crédit.

La mobilisation à cette rencontre d'échange était massive. Les exploitants agricoles de Parakou ne voulaient pas se faire conter cette occasion. La commune de Parakou fait partie du pôle 4 du FNDA. Le Fonds National de Développement Agricole dispose d’une cagnotte de 100 milliards au profit des promoteurs agricoles bénéficiaires. Une initiative du gouvernement qui envisage soutenir ce secteur et encourager les acteurs dans leur production. Ce financement va permettre à notre pays de rééditer chaque fois ses exploits au plan régional et international. Plus qu’un échange, la tournée d’information à Parakou a convaincu plus d’un. « Cette séance est plus que jamais indispensable au niveau du pôle 4. Car, malheureusement, les producteurs de ce pôle, ne bénéficient pas encore des ressources du FNDA. Sur les 16 communes du pôle 4, seulement 2 ont proposé des projets qui, pour le moment, ne sont pas encore totalement à jour » a fait remarquer le Directeur Général de l’Agence Territoriale de Développement Agricole du pôle 4, Kassimou Issaka. Il ajoute en disant : « Je vous prie de bien écouter les messages d'information du DG FNDA et du ministre pour qu'à la sortie de cette séance, vous soyez tous prêts à soumettre des projets. La bonne nouvelle pour l'instant, c'est que nous avons des projets déjà montés de plusieurs milliards qui seront bientôt financés ». Les producteurs agricoles de Parakou accueillent les bras ouverts cette opportunité. « Vous avez fait le bon choix de venir nombreux à cette séance d'information. L'accompagnement du gouvernement à votre profit est historique. Vos cris de détresse sont entendus par le gouvernement. Les ressources additionnelles de 100 milliards au FNDA sont là pour financer vos projets. Mieux, vous avez la possibilité d'accéder à ces ressources avec des taux d'intérêt assez bas. Vos difficultés de manque de garantie auprès des banques sont aussi réglées. Profitez de cette aubaine pour que notre agriculture soit véritablement transformée », a dit le Directeur Général du Fonds National de Développement Agricole. Pour se développer il faut des moyens. Mais il faut également de la volonté pour atteindre les objectifs fixés. « Vous pouvez bénéficier d'une pluie de milliards, si on ne prend pas le chemin du développement, on ne va pas se développer. Comptons sur nos propres forces. Il faut donc se faire financer pour grandir », a prodigué comme conseil, le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui. « Le gouvernement met 100 milliards à votre disposition. Il vous accorde d'énormes facilités de garanties et de remboursement. On vous a donné la femme. On vous a donné la natte. J'attends le bébé. J'attends les projets. Nous sommes prêts à financer », a-t-il déclaré. 100 milliards accordés aux producteurs, c’est une première au Bénin et dans l’espace UEMOA. Les autorités communales de Parakou et départementales du Borgou ont toutes témoigné leur reconnaissance au gouvernement pour cette vision noble.

 

Bertin DOKO