FNDA : Kandi, très intéressé pour le développement agricole

Economie

La séance d'information sur les conditions d'accès aux services financiers par les promoteurs agricoles de Kandi, s’est tenue ce vendredi 15 janvier 2021 à l'Ecole Normal des Instituteurs de la ville. Les acteurs du secteur saluent l’initiative du gouvernemnt de Patrice Talon pour la mise en place du Fonds National du Développement Agricole, FNDA.

« C'est pour la première fois dans l'histoire de l'agriculture du Bénin qu'un tel mécanisme de financement est décidé par un Gouvernement au profit du secteur agricole ». Ceci est le constat fait par le Ministre de l'agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui ce 15 janvier 2021 à Kandi. Ce dernier est à la tête de la délégation de cette tournée de sensibilisation sur le Fonds National du Développement Agricole au Bénin. « Notre agriculture n'est pas encore développée parce qu'on ne fait rien. C'est parce que ce que nous faisons par nos propres moyens est trop peu. Donc il faut aller chercher d'autres moyens pour faire davantage. Ce que le gouvernement vous encourage à faire à travers la dotation spéciale du guichet 3 du FNDA de plus de 100 milliards », a affirmé le Ministre.

« Cette mesure spéciale du Gouvernement est d'une importance capitale pour ma commune », a fait remarquer la première autorité de Kandi, Alazi Osséini Saka Zinatou. Les producteurs de Kandi ressentent le besoin d'acquérir les équipements adéquats de production, de transformation, de conservation et de commercialisation. C’est pourquoi, elle a invité les producteurs et productrices de de sa commune à suivre attentivement les informations données lors de cette séance afin de préparer leurs projets.

Le Préfet de l'Alibori, Moussa Mahamadou va déclarer que « le besoin en financement des acteurs du secteur agricole du pôle 2 est élevé. Mais le nombre des postulants reste encore faible par rapport aux besoins, à cause des difficultés liées à l'élaboration des projets ». Il prie les responsables du FNDA d'appuyer les producteurs à avoir des projets de qualité. Il a par ailleurs réitéré ses sincères remerciements au Gouvernement du Président Talon pour les efforts déployés pour le relèvement du secteur agricole au Bénin.

Selon le Directeur Général du Pôle 2, Bori Bata Yérima, 114 dossiers de projets ont été étudiés, 10 approuvés et 3 ont été financés par le FNDA pour un montant global de 119.000.000 FCFA au cours de l’année 2019 à Kandi. Ceci, sur les filières prioritaires et en diversification comme maïs, viande et lait, riz, soja. « Pour le compte de l'année 2020 du guichet 3, 80 dossiers (projets/plans d'affaires) ont été reçus et sont en cours de transmission aux banques et SFD avec l'appui du FNDA pour étude et financement. Ces porteurs de projets nourrissent l'espoir de voir la concrétisation de leurs projets à travers la mise en place du financement par les SFD », a-t-il donné en statistique.

Valère Houssou, Directeur Général du FNDA a présenté à l’assistance les conditions d'accès aux services financiers et les facilités offertes pour le remboursement. « La balle est dans votre camp, nous attendons vos projets pour les financer », a-t-il lancé aux producteurs. Il leur a aussi notifié d’être les porte-paroles des producteurs qui ne sont pas venus afin qu'ils soient informés pour bénéficier de cette opportunité offerte par le Gouvernement.

Bertin DOKO