Présidentielle 2021: Le duo Kohoué-Agossa fait son bilan

Politique

Au lendemain de l'élection présidentielle du 11 avril dernir, le duo Kohoué-Agossa, venu en troisième position selon les grandes tendances de la Commission électorale nationale autonome s'est prononcé sur le processus électoral devant les professionnels des médias. Un instant d'échange au cours duquel les deux candidats ont félicité le duo gagnant après avoir pris acte des résultats de la Commission électorale nationale autonome.

« A travers notre déclaration de ce jour, nous souhaitons à la fois marquer notre surprise par rapport à ces chiffres, au vu des nombreuses irrégularités signalées par les organisations de la société civile. Mais aussi en prendre acte en tant que force d’opposition et tirer les leçons qui s’imposent de cette campagne et de ce scrutin », telle est la substance de la déclaration du duo Kohoué-Agossa, arrivé en troisième position lors de la présidentielle. Selon la Commission électorale nationale autonome (CENA), les grandes tendances du scrutin se présentent ainsi: 86,36% pour le duo Patrice Talon-Mariam Talata, 11,29% pour le duo Alassane Soumanou–Paul Hounkpè et 2,35% pour le duo Corentin Kohoué–Irené Agossa. Face un tel résultat, le duo a tenu à exprimer ses gratitudes envers ses militants. « Nous souhaitons donc tout d’abord remercier vivement tous les électeurs qui nous ont fait confiance et ont voté pour la dynamique RLC, en dépit de la naissance récente de notre démarche et d’une candidature qui n’a été définitivement acquise qu’il y a à peine deux (2) mois après l’obtention des parrainages. Même si notre parcours politique et nos convictions à l’un et à l’autre viennent de loin cette présence à l’élection présidentielle du 11 Avril 2021 n’était pas prévisible, nous demeurons toujours un Duo de l’étonnement. Merci donc vivement à nos compatriotes qui ont cru en nous. » C'est aussi une occasion pour les deux candidats de féliciter le duo Talon-Talata arrivé en tête de cette élection, dès le premier tour, selon les grandes tendances proclamées par la CENA. Au crépuscule du scrutin présidentiel, le duo le duo Kohoué-Agossa, garde espoirs et tire fait le bilan en vue d'être bien armé pour les prochaines échéances électorales au Bénin. « Nous voudrions enfin tirer quelques leçons de ce scrutin. Avouons d’emblée que cette élection qui a connu un taux d’abstention très élevée n’a pas permis d’amorcer le grand chantier de la restauration de la confiance dans notre pays. Le peuple n’est pas sorti nombreux pour voter. En particulier, le peuple de l’opposition a boudé les urnes soit parce que traqué par la peur ou la psychose ambiante, soit parce que démotivé par les partisans du boycott, ou affadi par la raideur d’un pouvoir qui ne leur inspire ni confiance ni enthousiasme démocratique  Notre combat se poursuivra vaille que vaille. Nous allons continuer à œuvrer pour le retour au bercail des exilés politiques, pour la libération des prisonniers politiques dont le nombre ne cesse d’augmenter. Nous nous battrons pour cette Conférence Nationale de la Restauration que nous avons prônée au cours de notre campagne ainsi que pour toutes les problématiques socio-économiques que nous avons défendues surtout en faveur de la jeunesse.» ont-il déclaré.

Raoul DONVIDE