Burkina Faso / Justice : Thomas Sankara...dors en paix !

Politique

Le tribunal militaire de Ouagadougou a rendu enfin son verdict. Après 6 mois de procès dans l’affaire assassinat de l’ancien Président du Faso Thomas Sankara, l’ancien président Blaise Compaoré et deux autres coaccusés ont écopé de la peine maximale. Prison à vie.

Prison à vie pour Blaise Compaoré, Gilbert Diendéré et Hyacinthe Kafando, tous reconnus coupables dans l’assassinat de l’ancien Président du Faso, le Capitaine Thomas Sankara froidement abattu il y a 34 ans. Un procès qui a duré 6 mois et a connu 11 témoins et qui sonnent comme un aboutissement pour les familles des victimes au premier chef Mariam Sankara qui s’est battue aux côtés des associations pour que le procès ait lieu et qu’il aboutisse « Je suis émue et soulagée ».

Après plusieurs années d’instruction, le tribunal militaire de Ouagadougou a alourdi les peines requises pour « atteinte à la sécurité » de « complicité d’assassinat » et de « recel de cadavres » à l’encontre des principaux accusés que sont Blaise Compaoré, le commandant de sa garde Hyacinthe Kafando et le Général Gilbert Diendéré, présenté comme le superviseur des assassinats. Huit autres accusés sont condamnés à des peines qui varient entre trois et vingt ans de prison.

La clôture de ce procès vient définitivement tourner une page politique de l’ancienne Haute-Volta et l’aboutissement d’une lutte menée par des jeunes qui prônent la philosophie du Capitaine Thomas Sankara. Ces Sankaristes se sentent soulager et leur leader peut enfin dormir en Paix.

Ernest BAKO Correspondant Burkina-Faso