Carnet Noir : Marcel de Souza a cassé la pipe !

Politique

L’ancien ministre de Boni Yayi, ancien Directeur National de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, Marcel de Souza a tiré sa révérence à Paris des suites d’une crise cardiaque.

Au petit matin de ce mercredi 17 juillet 2019, le monde politique apprend avec stupeur, le décès brutal de l’ancien ministre d’Etat de Boni Yayi, Marcel Alain de Souza. L’ancien Directeur National de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest et récemment débarqué de la Présidence de la Commission de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest a tiré sa révérence des suites d’une crise cardiaque à Paris en France.

Avec ce décès c’est l’ancien Président Boni Yayi dont il est le beau-frère, qui vient de recevoir un sacré coup. Il était d’ailleurs le représentant personnel de Boni Yayi aux discussions entamées par le clergé béninois dans le cadre de la crise post-électorale que connait actuellement le Bénin.

Sur l’échiquier politique, Marcel Alain de Souza a été aux côtés de sa sœur Chantal de Souza ex Première Dame, les membres fondateurs du Front Républicain pour une Alternative Politique. Elu Député sous cette bannière dans la grande coalition politique Forces Cauris pour un Bénin Emergent, il est resté ministre du Plan jusqu’à la fin du mandat de Boni Yayi. Candidat à l’élection présidentielle de mars 2016, le Front Républicain pour une Alternative Politique dont il était le président, s’est mué en Front Républicain du Bénin, pour soutenir au second tour le candidat Patrice Talon.

Marcel Alain de Souza s’est éteint tôt ce mercredi 17 juillet 2019 à Paris des suites d’une crise cardiaque à l’âge de 65 ans.

La Rédaction de Fil Infos, présente ses sincères condoléances à sa famille.

Ghyslain-Euloge NANGA