Fête Nationale du Bénin : Un défilé militaire rythmé et minuté

Politique

La Célébration de la fête nationale du 1er août reste une occasion unique où les Forces Armées du Bénin, sortent leur tenue d’apparat pour un défilé militaire et paramilitaire. Cette tradition se perpétue avec des innovations qui sont apportées chaque année. Pour le défilé militaire et paramilitaire, le timing des 90 minutes a été ce qui a sidéré ceux qui se sont déplacés sur le Boulevard des Armées.

 

Il sonnait exactement 9h58 quand le cortège présidentiel s’est immobilisé au bout du Boulevard des Armées, allant de la Place de l’Etoile Rouge au carrefour Unafrica, où Patrice Talon fut accueilli par le Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées du Bénin, le Contre-Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho. Deux minutes plus tard, le Chef Suprême des Armées, titre conféré par la Constitution au Président de la République et son Chef d’Etat-Major Général, ont pris place à bord du Commande-Car pour la première partie d’un défilé, c’est-à-dire la Revue des Troupes. Et c’est à cet instant précis que le décompte des 90 minutes a débuté.

L’exécution de l’Aube Nouvelle, l’hymne national et honneurs militaires, ont précédé l’accueil du Président de la République à la loge officielle où l’attendaient, la Première Dame, les Présidents des Institutions de la République, les Ministres, les Députés, les Diplomates accrédités, les anciens présidents des autres institutions et les invités.

Le défilé était lancé et ce fut d’abord le défilé pédestre avec les enfants de troupe de Bèbemrèkè qui ouvrent le bal, suivi des jeunes filles du Lycée Militaire Mathieu Kérékou. Toutes les Unités composantes (Police Républicaine, Sapeurs-pompiers, Douanes, Eaux et Forêts, Armées de l’Air, de Terre, Forces Navales sans oublier les Anciens Combattants), sont passées tour à tour exhibant qui leur tenue d’apparat, qui leur marche exécutée avec aisance comme la marche de la mante religieuse de l’Unité Spécialisée de la Police Républicaine qui ne pourra jamais détrônée la marche des paras commandos (photo) de l’Armée de Terre. Eux, chaque année et depuis fort longtemps, sont la grande attraction des défilés militaires au Bénin. Une exécution de leur marche qui renseigne sur leur mission avec une devise assez significative : Vaincre ou Mourir. Ils sont souvent appelés en renfort pour les opérations spécifiques compte tenu de leur agilité et de leur compétence. C’est d’ailleurs par cette marche spécifique que le défilé pédestre prit fin.

Le défilé motorisé, partie intégrante du défilé militaire, n’a duré que le temps restant pour que les 90 minutes dévolues s’épuisent. Une minutie exécutée avec dextérité et qui a donné un cachet ponctuel et spécifique au défilé militaire dans le cadre du 59ème anniversaire de l’indépendance du Bénin.

Euloge NANGA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.