Présidentielle au Togo : Le Président Faure, pour rempiler

Politique

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) du Togo a publié dimanche soir les résultats provisoires de la présidentielle du 22 février 2020. Premier enseignement, le taux de participation est de 76,36%. La mobilisation des électeurs a été forte. Bien plus forte qu'il y a 5 ans avec 60,99%. Le président sortant Faure Gnassingbé obtient 72,36% des voix.

Les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante sont sans ambages favorables au Président sortant Faure Gnassingbé qui a été crédité de 72,36% des voix et devrait être réélu pour un quatrième mandat à la tête du pays. L’autre enseignement est le taux de participation au scrutin du 22 février qui est de 76,36% et qui dépasse largement les estimations et le taux de participation obtenu il y a 5 ans toujours pour le même scrutin. Arrive en deuxième position, et c’est la grande surprise de ce scrutin, Agbéyomé Kodjo (18,37%). L’opposant a écrasé son principal concurrent, Jean-Pierre Fabre (ANC) qui n’obtient que 4,35% des suffrages. La victoire du Président sortant Faure Gnassingbé au premier tour était attendue, compte tenu de son bilan plutôt encourageant sur le plan économique et social même si des poches de pauvreté sont visibles à certains endroits du pays. Sur le plan Politique, à part les récriminations sur le pouvoir clanique et les évènements malheureux de Sokodè en 2017, la classe politique togolaise avec cette présidentielle et la débâcle de Jean-Pierre Fabre, il faudra s’attendre à un renouvellement.  Les 5 prochaines années devront être des défis pour Faure Gnassingbé de faire du Togo un hub de développement dans la région avec des projets dans la logistique, les services, l’industrie et l’agriculture et générer la création espérée de nombreux emplois.

Envoyé Spécial à Lomé, Régis de SOUZA