Politique au Bénin : Jean Michel Abimbola en sursis au Bloc Républicain

Politique

 Jean Michel Abimbola, ministre de la Culture a été écarté des activités de sa formation politique, le Bloc Républicain jusqu'à nouvel ordre. Cette décision de suspension a été signée par le Secrétaire Général National du parti, Abdoulaye Bio Tchané.

Le ministre de la Culture Jean Michel Abimbola, suspendu. C’est la principale information à retenir dans la décision N°2020-010/BR/BP/BEN/SGN/SAP/SA par laquelle, le Sécretaire Général National, Abdoulaye Bio Tchané a sanctionné son Premier Sécretaire Général Adjoint chargé de l’Organisation des structures décentralisées. Une première depuis la creation des deux Blocs soutenant le Programme d’Action du Gouvernemet et les actions du Président Talon. Par cette décision en date du 6 novembre 2020, on peut affirmer sans risque de se tromper que ce parti pourrait connaître quelques remous à quelques mois de la fin du mandat du Président Patrice Talon. Selon l'article 1er de ladite décision « Jean-Michel Abimbola est interdit de toute participation aux activités du parti BR, notamment aux réunions du Bureau Exécutif National et à celles du Bureau Politique, jusqu’à nouvel ordre». Une sanction qui sonne comme un glas. Les raisons de cette suspension ne sont pas clairement notifiées. Toutefois, on retient que d'après ‘’le rapport du comité de discipline du parti rendu le 14 octobre 2020 et qui est relatif à la destitution de Karamatou Fagbohoun, maire élu à Adja-Ouèrè juste après les élections municipales et communales du mois de mai dernier, le parti Bloc républicain aurait reproché à  Jean Michel Abimbola d’avoir violé des textes du parti’. Un profound malaise pointe du nez dans ce grand regroupemlent de partis politiques. A la faveur des réformes sur le système partisan, le Bloc Républicain comme l’Union Progressiste, partagent à eux deux les 83 sièges au Parlement.

Léonce Hounliho