Tournée de réddition de compte de Patrice Talon: L'électricité est disponible en permanence au Bénin

Politique

Le département du Mono a accueilli Patrice Talon dans le cadre de sa tournée nationale. Le président de la République débute son périple par la commune de Lokossa.

À Lokossa, le Président Patrice Talon a abordé plusieurs domaines lors de son exercice de reddition de comptes. Il a exposé à la population, les réalisations intervenues dans les secteurs de l’eau, de l’école, de la santé, de  l’électricité, des routes, des marchés et des stades omnisports. Selon lui, ces cinq ans de gestion ont permis de donner un nouveau visage au domaine de l'électricité qui, autrefois etait moribond. « Il y a quatre ans, le délestage était le quotidien des béninois » dit-il mais depuis cinq ans, fait-il savoir, « le Bénin qui est en construction a réussi à avoir presque son indépendance ». Mais il faut des moyens pour assurer son indépendance énergétique. Pour y parvenir, le président Patrice Talon rappelle que le Bénin « a décidé de construire une centrale électrique pour ne plus dépendre du Ghana ou du Nigéria ». À l'entendre, le Bénin a dépensé des milliards pour construire cette usine à Maria-Gléta mais pour des raisons de mauvaise gestion, ce projet n'a pas été une réussite. Aujourd'hui, grâce aux efforts fournis par son gouvernement, le Bénin a «une centrale électrique sur son territoire qui produit plus de la moitié de nos besoins en électricité ». Il poursuit et notifie que pour satisfaire davantage les besoins de la population béninoise en énergie électrique, un appel d’offres est lancé pour construire la deuxième centrale dont les travaux vont durer dix huit (18) mois. De plus, la construction de cinq centrales solaires a commencé dont le délai de réalisation est d’un an et demi. Il rassure le peuple béninois qu'avec cette détermination de son gouvernement, le Bénin « pourra produire sur son territoire et pourra donc vendre du courant au Ghana, Togo et au Nigéria ». Cependant, il a déploré le fait que l'électricité ne soit pas encore permanente à Lokossa. Il promet engager des actions pour corriger ce problème afin de rendre la ville de Lokossa et le département du Mono en général plus attractifs.

Léonce Hounliho