Venezuela : Vers une résolution des conflits par le dialogue

Politique

L’ambassadrice de la République Bolivarienne du Venezuela, Belèn Teresa Orsini Pic, était l’invité de "Café média plus" de ce vendredi 27 novembre 2020 à la maison des médias Thomas Megnassan. Le sujet qui a fait office de débat est la tenue des élections législatives au Venezuela qui aura lieu le 06 décembre prochain. C’était en présence des journalistes et étudiants de l’Enstic. 

Les prochaines élections législatives au Venezuela sont d'une grande importance. Selon l'ambassadrice Belèn Teresa Orsini Pic, elles constituent le moyen de résolution des conflits par le dialogue. Ainsi, « Le Venezuela invite tous les observateurs à venir suivre les élections » a-t-elle dit. En effet, le 1er juillet dernier, la République du Venezuela a annoncé l'organisation des élections législatives sur son territoire. À quelques jours de cette joute électorale, le Venezuela se dit "être techniquement prêt" pour la tenue effective de ces élections le dimanche 6 décembre prochain. Quatorze mille candidats (14000) appartenant à 107 partis et organisations politiques, dont quatre-vingt-dix-huit (98) pour l’opposition sont en lice. Ceux-ci se disputeront les deux cent soixante-dix-sept (277) sièges de députés qui composeront l’Assemblée Nationale pour la prochaine mandature parlementaire constitutionnelle, qui s’étend du 05 janvier 2021 au 04 janvier 2026. Le Conseil national électoral (Cne) sera chargé de diriger l’organisation desdites élections. Ce conseil est l’un des cinq grands pouvoirs publics de l’État . « Nous donnons la confiance à notre organisme électoral », a laissé entendre la diplomate. Ledit conseil développe avec succès le calendrier électoral dévoilé le 1er juillet dernier. Ce chronogramme comporte (16) audits, dont douze (12) avant le scrutin, un (1) réalisé par les citoyens, et trois (3) après le scrutin. Ces élections seront supervisées par des représentants des partis politiques sans distinction aucune. Selon elle, en respectant les délais fixés dans la règlementation en vigueur, le registre électoral a déjà été épuré et mis à jour, incorporant plus de deux cent-cinquante-mille électeurs.

La technologie au service du vote !

L’une des principales innovations présentées par le Cne pour les élections législatives de 2020 est la nouvelle solution technologique électorale. La nouvelle machine Ec21 est à la pointe de la technologie. Aux dires de l’ambassadrice Belèn Teresa Orsini Pic, « le Venezuela est le 1er pays à utiliser des machines qui impriment des votes ». Depuis 2004, tous les processus électoraux sont automatisés au Venezuela. C’est la preuve que le gouvernement vénézuélien tient à la credibilité et la transparence de ces élections. Pour la diplomate, « la transparence est un élément du processus électoral ».

Quid des relations entre le Venezuela et les autres pays ?

S’agissant des relations entre le Venezuela et le Bénin, la diplomate a été claire. «Les relations entre le Venezuela et le Bénin sont les meilleures », a-t-elle affirmé avant de poursuivre. « Nous avons amélioré nos relations avec le Bénin depuis 2005 ».  À l'entendre , dans le domaine du pétrole, le Venezuela est prêt à donner le savoir-faire au Bénin. En ce qui concerne ses relations avec les Etats-Unis d’Amérique, la diplomate estime que le Venezuela est « respectueux des droits internationaux et est un pays de paix ». Elle précise qu'« avec l’élection de Joe Biden à la tête des Usa, le pays préfère s’en tenir au 2ème principe de l’Organisation des Nations Unies qui prône la non-ingérence dans les affaires intérieures de chaque Etat»

Yan ATAYI