Présidentielle 2021 : Mariam Chabi Talata Zimé renvoie la balle à Patrice Talon

Politique

Le sujet fait couler beaucoup de salive et use le clavier des rédacteurs. Le numéro 2 de l’Assemblée nationale a-t-elle vraiment été choisie par le chef de l’Etat comme colistière ? Difficile de répondre, mais on en sait un peu plus grâce à l’évolution de ce fait. Sa récente sortie situe mieux l’opinion.

« Comme vous, j’ai appris l’information. J’attends que le Chef de l’Etat qui est celui qui choisit son colistier ou sa colistière se prononce là-dessus. C’est tout ce que j’ai à dire. C’est une surprise pour moi aussi », a déclaré Mariam Chabi Talata Zimé. Une déclaration faite ce 25 janvier 2021 lors du retrait de son formulaire de parrainage à la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA). Certains observateurs politiques dessinent la Première vice-présidente de l’Assemblée  Nationale comme le profil parfait au poste de Vice-président aux côtés du Président de la République. Ils tiennent pour argument l’équilibre régional que feront les deux : le Président Patrice Talon du Sud et Mariam Chabi Talata Zimé du nord Bénin. En attendant que ce vœu se réalise, le suspense reste gardé par le Chef de l’Etat, le seul à même de trancher sur la question. Le Président et son Vice-président sont élus au même titre selon le nouveau code électoral. Le rôle du Vice-président devient crucial en cas de vacance de poste du Président de la République.

 A toute fin utile, le chantre de la rupture et du nouveau départ n’a toujours pas donné son avis sur son appartenance au Bloc Républicain ou à l’Union Progressiste, deux premiers grands partis pourtant issus de la réforme du système partisan et qui clament être de la mouvance présidentielle. De plus, l’annonce de Patrice Talon pour un deuxième mandat n’a fait que conforter ses partis alliés qui ont presque tous porté leur choix sur sa personne pour le 11 avril prochain.  

Qui est Mariam Chabi Talata Zimé

Première femme Vice-présidente de l’Assemblée Nationale dans l’histoire du Bénin, elle a vu le jour le 7 juillet 1963 dans le département du Borgou au nord du pays. Discrète et mère de quatre enfants, elle est enseignante de philosophie. Seule femme élue sur la liste Union Progressiste dans la 8ème circonscription, Mariam Chabi Talata Zimé  Yérima fut présidente de l’Union des femmes élues conseillères de l’Alibori, du Borgou et des Collines (UFeC-ABC).

Betin DOKO