COVID-19 : Le CBF appuie des établissements publics

Société

Le Conseil des Béninois de France (CBF) a, de par ses dons de masques et kits, de lavage des mains, honoré trois établissements publics en vue de les aider à lutter efficacement contre la pandémie du Covid-19. La cérémonie s’est déroulée le vendredi 06 novembre 2020 au Collège d’Enseignement Général de Sainte Rita, en présence de diverses personnalités.

Lutter contre la Covid-19. C’est la raison qui justifie la présence des membres  du Conseil Béninois de France (CBF) dans l’enceinte du CEG de Sainte Rita de Cotonou, en procédant à la remise officielle de don de kits de lavage des mains et de masques à trois établissements publics du Bénin. Le Collège Sainte Rita, l’école primaire publique La Béninoise d’Abomey-Calavi et le Lycée Technique d’Akokponawa de Bopa ont été les bénéficiaires de ce don. Parents d’élèves, responsable des écoles concernées ainsi que les membres du CBF ont répondu présent à cette cérémonie officielle qui marque la remise de cet important lot de kit de lavage des mains et de masques. Présent à ladite cérémonie, le directeur du CEG de Sainte Rita a loué les donateurs pour l’honneur à lui échu. « Recevez donc les remerciements pour ce bonheur et l’honneur que vous nous faites avec ces kits et masques. Merci infiniment au CBF », a laissé entendre Maurille Mondé. Pour lui, ce don est très utile dans ce climat ou la pandémie du covid-19 sévit dans le monde en général, donc au Bénin aussi. A leurs prises de parole, les responsables des autres établissements se sont rangés dans la même logique que leur prédécesseur et ont réitérés leurs engagements à en faire un usage sain et efficace dans leurs établissements respectifs. La porte-parole des élèves bénéficiaire de ce don, Merveille Atinkpahoun s’est aussi prêtée à la tradition en louant la générosité de ces donateurs. A l’écouter, c’est leurs santés et leurs devenirs qui préoccupent le CBF, d’où le geste observé à travers ladite cérémonie. Pour ce faire, elle a donc remercié le CBF avant de l’inviter à ses noces d’or prévu pour octobre 2021. Quant au point focal du CBF, Euloge Nanga, ce fut un honneur pour lui de représenter l’association à cette cérémonie qui n’est clairement pas la première de ce genre. Malheureusement, le président du CBF, Jean Charles Ahomadégbé n’a pas pu honorer les uns et les autres de sa présence à Cotonou. A écouter le point focal, son absence intervient en raison de la deuxième vague de la covid-19 qui frappe actuellement la France. Aussi faudrait-il ajouter que c’est pour prévenir une deuxième vague en Afrique que ce don est intervenu. «… C’est d’ailleurs pour anticiper sur cette deuxième vague qui pourrait aussi toucher l’Afrique que le CBF met à la disposition de ces trois établissements publics avec qui nous avons des liens, ou en auront, deux milles masques et vingt kits de lavage » a-t-il évoqué avant de poursuivre sur le pas qui a été franchis face au corona. « Avec ce geste, nous ne sommes pas restés statiques au coronavirus. », a-t-il insisté en profitant de l’occasion pour remercier les invités présents à la cérémonie dont les membres du CBF, l’ancien Consul Général du Bénin près la France, Joseph Menard de Pognon et l’ancien Ministre Conseiller de l’ambassade du Bénin en France, Cosme Arouna. Ces derniers n’ont pas tari de témoignages et d’éloges les actions du CBF, son engagement et ses implications dans le développement du Bénin depuis déjà vingt ans.

Yan ATAYI