Projet Arch : L’assurance-maladie entre dans sa phase généralisée

Société

ARCH est le projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain. La généralisation de son volet assurance-maladie a été officiellement lancée mardi 19 janvier 2021 à l’espace Lénine d’Akpakpa à Cotonou. La ministre des affaires sociales et de la micro finance Véronique  Tognifodé a présidé la cérémonie en présence  d’autres autorités.

Près de 105.000  personnes bénéficient déjà du volet assurance-maladie au Bénin. C’est pour étendre le projet à toutes les couches cibles que la cérémonie de son lancement a eu lieu ce 19 janvier. La ministre des affaires sociales et de la microfinance Véronique  Tognifodé, a rappelé que la phase pilote du volet-assurance du projet Arch a démarré depuis plus d’un an. Cette phase pilote couvre 7 communes à savoir : Abomey-Calavi, Sô-Ava, Dassa-Zoumè, Glazoué, Djougou, Copargo et Ouaké.  « Elle nous a permis de tirer de riches enseignements pour réussir l’assurance-maladie et la couverture sanitaire universelle au profit des populations », a-t-elle déclaré. Selon le Directeur Général de l’Agence nationale de protection sociale, Venant Célestin Quenum, plus de 20 maladies affectives sont gratuitement prises en charge. Il s’agit entre autres de la consultation de la médecine générale, paludisme, infection digestive, diarrhée et déshydratation, laryngite aigüe chez les enfants de moins de 5ans, pneumonie chez les enfants de moins de 5ans, grossesse extra-utérine, accouchement par voie basse, accouchement par césarienne, hernie étranglée, appendicite aigüe, rétention d’urine, occlusions intestinales, infections des voies urinaires chez les enfants de moins de 5ans, péritonite, fractures des membres thoraciques et pelviens. Pour précision, les bénéficiaires doivent disposer de leur carte d’identité nationale biométrique délivrée par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip). Le projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH) est une initiative du  président Patrice Talon contenu dans l’axe stratégique 6 du pilier 3 de son Programme d’Actions du gouvernement.  Il est présenté comme le principal outil de mise en œuvre de la stratégie nationale de protection sociale. C'est un paquet de quatre services intégrés à savoir : Assurance maladie, Formation, Microcrédits et Assurance retraite. Lancé depuis juillet 2019 à travers son volet Assurance Maladie, le projet ARCH a pour vision de soutenir les groupes sociaux les plus vulnérables et de réduire la précarité. Il a pour objectif d’améliorer l’accès aux services de santé pour toute la population béninoise, fournir aux acteurs démunis du secteur informel des formations opérationnelles, favoriser l’accès au crédit aux acteurs démunis du secteur informel et assurer une pension de retraite aux agriculteurs, commerçants, transporteurs, artisans et artistes du secteur informel.

Bertin DOKO