Insertion des jeunes : Près de 500 emplois directs en une journée

Société

Le Directeur Général de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), était sur l’émission « week éco » de la chaîne de Télévision nationale BB24. Ce dimanche 24 janvier 2021, Urbain Amègbédji a décrypté avec les journalistes de l’état des lieux de l’emploi au Bénin et de ses perspectives. Occasion pour lui de faire le bilan de la 9ème édition de la Quinzaine Nationale de l’Emploi (QNE) qui a connu un grand succès et d’inviter les jeunes à sortir de leur zone de confort.

453 emplois directs ont été décrochés par les jeunes en une journée. C’est l’essentiel à retenir de la 2ème édition du Salon de l’Emploi et des Compétences (SALEC) tenue à Parakou lors de la Quinzaine Nationale de l’Emploi 2020. Invité sur BB24 ce dimanche, Urbain Amègbédji a souligné les grands points qui ont couronné de succès de la quinzaine organisée une fois l’an par  l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE). « Il y avait 1015 offres disponibles et 453 postes ont pu être décrochés sur place auprès de 55 entreprises », a fait savoir le Directeur Général de l’ANPE. « Je pense que c’est des besoins réels qu’ont les entreprises. Mais nous sommes peinés de voir que les qualifications ne répondent pas souvent aux besoins des entreprises », a-t-il ajouté. Le gouvernement fait des efforts pour améliorer la situation des jeunes diplômés sans emploi en luttant ainsi contre le chômage. C’est à juste titre que l’Agence Nationale pour l’Emploi ne dort pas sur ses lauriers afin d’offrir aux jeunes des opportunités franches d’embauche. Le rapprochement de ses services vers les communautés à la base en créant un échange direct entre entreprises et demandeurs d’emploi, en est un exemple palpable. L’autre aspect qu’il faut souligner est que la Direction Générale de l’ANPE et ses antennes régionales restent ouvertes et recrutent chaque jour pour les entreprises. En félicitant le gouvernement du président Patrice Talon pour ses réformes importantes, Urbain Amègbédji juge qu’il y a beaucoup de conditions favorables aujourd’hui qui permettent aux entreprises de bien tourner. « L’énergie, l’eau, l’internet, les routes…ce sont des facteurs de production disponibles », a déclaré l’invité. Selon lui, la santé de l’économie rime avec la création de richesse et l’emploi. A cet effet, il invite tous les jeunes en quête d’emploi à se rapprocher de l’ANPE et de ses antennes régionales pour être orientés et suivis dans leur processus d’embauche ou d’entreprenariat.

Bertin Doko