Présidence CAF : Ahmad Ahmad et ses poursuivants

Sport

Le 12 mars prochain à Rabat, l’instance dirigeante du football africain va choisir son nouveau président. Si le président sortant Ahmad Ahmad espère prolonger son mandat à la tête de la Confédération Africaine de Football, ses autres challengers s’activent  auprès des Fédérations nationales.

Les prochaines semaines vont être décisives pour l'avenir du foot africain. Ce qui s’annonce comme une grande bataille dans la quête à la Présidence de la Confédération Africaine de Football, pourrait ressembler à la fin du règne du malgache. Elu le 17 mars 2017 après une victoire moins attendue mais retentissante face au Camerounais Issa Hayatou, Ahmad Ahmad qui aurait obtenu l’accord de 46 présidents de Fédérations (sur 54) semble ne plus être maître du jeu. Mécontents des réformes engagées à leur insu, certains Présidents de Fédérations ne se sentent plus dans cette politique. Accusé de corruption et de harcèlement par le comité d’Ethique de la FIFA, ce qui pourrait lui valoir une suspension, Ahmad Ahmad, 60 ans, voit également sa cote baisser au jour le jour. Selon certaines sources, le patron de la Fifa Gianni Infantino, aurait porté son choix sur le Sud-africain Patrice Motsepe.  Le président du club sud-africain de Mamelodi Sundowns, est candidat à la course à la présidence de la CAF. Milliardaire depuis quelques années, l’homme âgé de 58 ans dispose d’une grande force financière. Il est la 10e fortune d’Afrique. Jacques Anouma, ancien président de la fédération ivoirienne de football a aussi fait part de ses ambitions de diriger la Confédération Africaine de Football. Déjà candidat en 2013, l’ivoirien a le soutien du Bénin. L’autre ouest africain dont la candidature pour la conquête du pouvoir est annoncée, est Me Augustin Senghor. Le Sénégalais de 56 ans est président de sa Fédération depuis 2009. Plus jeune que tous les autres candidats, le mauritanien Ahmed Yahya, un proche du président Ahmad Ahmad a aussi annoncé sa candidature. La fin de ce feuilleton est prévue pour mars 2021. De quoi donner un peu de piquant avant les compétitions africaines.

Rivel Gansè.