Projet de budget 2021 : Plus 22 Milliards 500 mille FCFA pour la professionnalisation des sports

Sport

De 2016 à aujourd’hui, le sport béninois connait une nette progression. Du quart de finale atteint par les écureuils en Coupe d’Afrique des Nations de football 2019 aux différentes médailles gagnées dans plusieurs autres disciplines, l’évidence montre que le ministère des Sports fait un travail remarquable. Cette année, le département des sports a entamé des actions et réformes qui sont en encore cours.

L’exercice des ministères sectoriels devant la Commission budgétaire se poursuit au Parlement. Face à la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale, le ministre des Sports Oswald Homeky a défendu le projet de budget de son département. 22.469.947.000Fcfa. C’est le montant du budget défendu par le patron des sports du Bénin au titre de l’année 2021. Ce budget est en augmentation comparativement à celui de 2020 qui s’élève à 22.101.911.000 Fcfa. De la professionnalisation du sport à la construction de stades dans chaque commune du Bénin et d’autres réformes institutionnelles, le chantier est long. Et justement devant les députés, Oswald Homeky qui a présenté les grandes lignes du budget n’a pas manqué de rappeler que les 22.469.947.000Fcfa serviront à la consolider tout ce qui est en cours dans le Sports. « …Ce budget que nous avons présenté à la représentation nationale est un budget qui reste dans nos ambitions. L’année 2021 va être pour nous une année de poursuite et de consolidation de tout ce qui est déjà en cours, mais aussi une année de montée en puissance de certains aspects notamment la professionnalisation des différents championnats, les réformes institutionnelles qui vont rentrer dans des phases de mise en œuvre (…) La plus grande préoccupation des députés est de savoir s’il y aura une seconde phase de construction des stades comme nous l’avions annoncé et quels sont les Communes qui vont bénéficier de cette seconde phase. Cela se comprend. Ces joyaux qui ont été construits par le gouvernement dans plusieurs Communes pour la première phase intéressent les populations de toutes Communes. Je peux confirmer ici que le président de la République l’a dit en début de mandat. Le but est de doter chaque Commune du Bénin d’une infrastructure aux normes. La deuxième phase aura bel et bien lieu. Les Communes qui avaient été élues sont celles qui bénéficieront de ces infrastructures A termes, chaque Commune aura cette infrastructure aux normes internationales… » a-t-il expliqué.

Rivèl Gansè